Chroniques / Coup de cœur

Orange

Orange est une série de manga de 6 tomes (pour l’instant). C’est un Shojo écrit par Takano Ichigo et publié par les éditions Akata. C’est le premier manga que je lis et j’ai adoré !


Résumé :

Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les événements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférente…


Peu adepte des mangas j’ai découvert cette série sur une chaîne Booktube, mais impossible de me souvenir laquelle… Intriguée par le résumé j’ai décidé de me lancer.

J’ai tout de suite été conquise par les dessins, très épurés et simples je les ai tout simplement trouvés magnifiques. Takano Ichigo nous annonce dans un petit commentaire dans le premier tome qu’elle n’a jamais été très douée en dessin. Pourtant c’est son trait qui m’a convaincue de me lancer dans sa série.

L’histoire est d’une telle beauté, toute en douceur elle nous fait passer par de nombreuses émotions et ne peut pas nous laisser indifférents. Les personnages sont tous tellement attachants, Kakeru est indéniablement mon préféré, suivi de très près par Suwa.

L’amitié qui lie tous ces personnages est belle et pure. C’est une amitié qui dure tout au long des années malgré les séparations et les moments durs de la vie. Lorsqu’on comprend ce qui est arrivé à Kakeru on espère qu’une seule chose : que Naho réussisse à passer au-dessus de sa timidité et fasse en sorte de le sauver.

Je crois que cette lecture me colle encore à la peau et j’ai eu beaucoup de mal à passer à autre chose. C’est un coup de coeur magistral et je la recommande à tous. Les thèmes abordés sont certes durs mais ils le sont d’une si belle manière qu’on se laisse transporter.

Bref, lisez Orange !

Livrement vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit − six =