Articles / Lifestyle

Ma première expérience avec une liseuse

Après de longues années d’hésitation j’ai enfin décidé de me lancer et d’acheter ma première liseuse. Pourquoi ? Pour son côté pratique tout d’abord et ensuite pour son côté économique.


Personnellement je me suis tournée vers la Kindle Paperwhite, soit le modèle de milieu de gamme d’Amazon pour un prix de 139.99 sans offres spéciales.

Tout d’abord, la liseuse est tout de même moins encombrante qu’un livre, surtout un grand format, et beaucoup plus légère. Elle mesure 167 mm x 116 mm x 8,18 mm pour un écran de 6” et un poids de 182 grammes. Et c’est un argument non négligeable quand on aime lire un peu partout. Car c’est tout de même beaucoup plus facile à glisser dans son sac à main !

Ensuite c’est le côté économique qui m’a attirée. Oui les e-books sont quand même un peu moins cher que les livres papiers. Et puis surtout grâce à l’abonnement Kindle j’ai accès à des milliers de livres “à emprunter” pour 9.99 euros par mois. Cela m’a permis de me tourner vers les auteurs auto-édités qui sont très bien représentés dans ce catalogue (mais cela fera l’objet d’un autre article.).

J’ai aussi aimé son côté résistant à l’eau qui me permet de lire vraiment partout, dans mon bain, cet été au bord de la piscine, à la plage… (ATTENTION elle ne résiste en revanche qu’à une immersion accidentelle en eau douce.) Et c’est aussi un très bon point pour ma part car j’ai toujours peur d’emmener mes livres dans ce genre d’endroits, étant une grande maniaque j’ai très peur de les abîmer.

Parlons maintenant de mon ressenti de lecture. J’avais très peur d’avoir mal aux yeux si je lisais sur une liseuse. Car c’est ce qui se passait quand je le faisais sur ma tablette ou mon téléphone. Mais ici pas du tout, l’écran est travaillé de sorte que la lecture soit un moment agréable et qui ne nous abîme pas les yeux. J’ai presque l’impression d’avoir la page d’un livre devant moi.

Mais le papier me manque vraiment quand même. Le toucher, l’odeur, le fait de tourner les pages sont des éléments indispensable à la lecture pour moi. C’est pourquoi ma liseuse est avant tout un “livre” d’appoint. Là où je lis les livres que je n’ose pas acheter en papier. Que ce soit de peur de ne pas les aimer ou parce que je ne les trouve pas en libraire. C’est aussi elle que j’utilise en déplacement, dans les transports ou dans mon bain. Mes lectures principales continuent et continueront à se faire sur papier.

Et vous ? Avez-vous une liseuse ? Qu’en pensez-vous ?

Livrement vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 5 =