Articles / Lifestyle

Comment tu fais pour lire autant ?

Salut à tous !

Plusieurs fois déjà j’ai entendu la question “Mais comment tu fais pour lire autant ou pour lire aussi vite ?”. Je vais donc tenter d’y répondre le plus clairement possible.

La passion

La raison la plus évidente est que la lecture me passionne. Les livres ont toujours été pour moi comme un refuge. C’est donc avec une certaine évidence que je me tournais vers eux.

Depuis mon plus jeune âge j’ai toujours aimé ça. D’abord aux côtés de ma maman qui me lisait tous les soirs une nouvelle histoire, puis par moi-même dès lors que j’ai su lire. Je me rappelle que ma grand-mère m’écrivait beaucoup de lettres, me conseillait de nombreux romans et m’en offrait aussi beaucoup. Et oui, j’ai eu la chance de tomber dans une famille de lecteurs. Tout le monde lit, à divers rythmes et de nombreux genres différents mais tout le monde dans ma famille aime ça.

Le virus m’a très vite piquée et depuis je n’en ai jamais guérie. Alors comme le dit le dicton “quand on aime on ne compte pas”, et je me retrouve avec une multitude de livres éparpillés un peu partout entre chez moi et chez mes parents.

L’essentiel c’est avant tout de lire des choses qui vous plaisent, qui vous tiennent en haleine.

L’habitude

Le deuxième point clé est l’habitude, en effet plus on lit plus nos yeux s’habituent et trouvent un rythme de lecture.

Je ne sais pas si mes explications sont très claires. Je vais essayer de vous expliquer cela d’une autre manière.

Rappelez-vous quand vous ne saviez pas encore lire. Votre apprentissage a été long, d’abord déchiffrer les lettres, puis des syllabes, des mots et enfin des phrases complètes. Au début c’était un exercice plutôt laborieux, mais maintenant, avec le temps cela est devenu naturel.

Pour la lecture de roman c’est exactement la même chose, au début on met du temps, on trouve les textes longs et on s’arrête au bout de quelques pages. Et c’est normal. Mais plus on lit, surtout des choses que l’on aime et qui nous intéresse, plus l’exercice devient facile. Les pages se tournent plus vite, nos yeux deviennent ”plus forts” et on s’arrête beaucoup moins vite. voire même pas du tout !

Et c’est ainsi que vous vous retrouvez à terminer un roman de 400 pages en quatre heures sans vous en rendre compte.

Le choix des lectures

On arrive au dernier point et au plus important selon moi : le choix de vos lectures.

C’est déterminant car si vous lisez quelque chose que vous n’aimez pas vous ne pourrez pas le lire rapidement ni même correctement. Vous forcez ne rimera à rien. C’est là que les plus jeunes d’entre vous me diront : “mais comment on fait pour les livres d’école ?”. A cela je n’ai pas de réponses prédéfinie mais justes quelques conseils que je vous donnerai dans un prochain article (promis!).

Revenons donc à nos moutons. Choisir un livre qui vous plait est d’une importance capitale. Si vous aimez votre lecture vous pouvez être sûr que vous la lirez beaucoup plus facilement qu’une lecture imposée ou que vous n’aimez pas. Que vous soyez un lecteur aguerri ou non.

Par exemple, j’ai personnellement un rythme de lecture qui s’élève à, en moyenne, une centaine de page par heure. Mais lorsque je lis un roman que je n’apprécie pas mon tempo peut baisser de moitié voire plus. C’est ainsi que j’ai mis environ une semaine à achever La Métamorphose de Kafka qui fait pourtant seulement 144 pages. Alors qu’un livre comme L’envol du Phénix de Nicki Pau Preto qui en compte 723 a été lu en une journée seulement.

Il faut que vous puissiez définir vos genres de prédilection, les univers que vous aimez. Êtes-vous plutôt polar et thriller ou bien fantasy et épopée ou encore romance feel good ? Là aussi pas d’inquiétude si vous ne savez pas immédiatement ce que vous préférez, lisez et vos goûts se révéleront d’eux-mêmes.

Pour terminer

Pour conclure cet article je vous dirais simplement : lisez !

C’est en forgeant que l’on devient forgeron

Proverbe

Comme le dit si bien ce proverbe c’est en pratiquant que naît la compétence et l’expérience. Plus vous lirez, mieux ou plus vite vous le ferez.

J’espère que cet article vous aura aidé à comprendre comment je fais pour lire plutôt rapidement. Sachez néanmoins que je ne vous livre ici que mon avis personnel et mon expérience. Ce qui a fonctionner pour moi ne fonctionnera peut-être pas pour vous mais cela peut vous apporter une base de travail si vous souhaitez vous rapprocher d’un tel objectif.

Et surtout dites-vous bien que lire vite et/ou beaucoup n’est pas un gage de compétence ou de talent. Ce n’est pas pour autant que vous serez meilleurs ou mieux perçus par la communauté. Vous êtes unique, avec vos défauts et vos qualités et c’est là votre force. Ne l’oubliez jamais.

Livrement vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 2 =